Connais-toi toi-même…

Pour comprendre la guérison spirituelle il faut savoir un minimum de choses, un bagage simple mais efficace de connaissances, surtout si la vie vous amène à un virage à 180° comme il y en aura de plus en plus dans notre société en pleine mutation, désorganisation.

Les réponses que je donne ici sont complémentaires à l’article que j’ai écrit sur la guérison spirituelle. J’aimerais apporter quelques indications sur la Loi de Karma, et j’aimerais que vous vous familiarisiez avec celle-ci de manière pertinente mais non aliénante.

Karma et réincarnation

En quelques mots :

Un individu, homme ou femme revient sur terre de nombreuses fois pour grandir en Sagesse. Étant doté d’un intellect et pouvant à ce titre penser et choisir, il est en « principe » libre d’agir dans la direction qu’il souhaite en Bien ou en Mal.

Une autre Loi fondamentale est mise en évidence :

Le libre arbitre.

Toutes ces actions, pensées, comportements, expériences constituent symboliquement un champ de graines c’est-à-dire d’expériences qui porteront une moisson correspondant aux types de graines semées.

Les bonnes graines porteront une récolte positive, savoureuse pour tout le bienfait prodigué autour de soi, et les mauvaises graines un champ d’épreuves.

Le principe spirituel en l’être humain — l’Âme — réincorpore ainsi toutes ces expériences qui suivent l’individu de vie en vie et ne sont jamais effacées.

Ainsi est-il donné à tout un chacun d’expérimenter le champ de l’existence et de progresser jusqu’au jour où il deviendra un étudiant de la Sagesse, apprenant consciemment et volontairement les Lois Divines afin de ne plus souffrir inutilement par Ignorance.

Il ne faut pas parler de « karma » en permanence lorsque l’on a compris que cette Loi est aussi naturelle que l’air respiré. Vous ne dites pas au quotidien que l’air est indispensable à la vie et que sans la respiration l’on ne peut pas vivre ! Il en va ainsi de cette LOI. Quand on connaît cette Loi de Karma, on l’observe, on la comprend, on en parle quand c’est utile.

La loi de karma

Le Karma n’est pas un principe strictement oriental mais il est aussi largement connu en occident à travers les nombreuses traditions spirituelles, ésotériques.

En Inde cette Loi est admise mais elle ne doit pas générer de la passivité ou de la fatalité, ce qui est une erreur fréquemment commise.

La Loi de karma est maintenant largement enseignée par les véritables enseignants spirituels de plus en plus nombreux.

La Loi de karma est fréquemment citée par les Enseignants spirituels de tous temps, tels l’Initié Jésus, Sant Khirpal Singh, H.P. Blavatsky, Philippe de Lyon, Edgar Cayce, Daniel Meurois etc.

Le constat sévère de la Loi karmique est que les dettes karmiques ne sont pas la faute des autres mais de chacun.

Les dettes karmiques ainsi appelées sont des effets de causes anciennes suite à des comportements ou paroles totalement inappropriés, injustes, cruels, méchants, sanguinaires, violents, cupides etc.

Les comportements erronés ou faux

Ainsi les défauts anciens sont porteurs de graines négatives qui vous suivent de vie en vie :

L’égoïste, le cupide, l’avare, le jaloux, le prétentieux, l’orgueilleux, le menteur, le tricheur portent en eux des terres hostiles à tout épanouissement extérieur.

L’expression « éponger ses dettes » n’est pas seulement littérale mais appliqué à la vie quotidienne, et exprime qu’un nouveau champ d’expérience est proposé par les Seigneurs du Karma, les Grands archivistes de l’Univers.

Causes karmiques anciennes

Il ne faudra pas sur ces propos condamner quiconque, car la Pureté et l’Amour qui libèrent de karma sont le fruit du Service et de l’Innocuité. Tout le monde avance, et récolte, et comme le rappelle le Sage Patanjali, en karma de mérite ou de démérite.

Des causes morbides sont parfois enfouies dans le subconscient, et les corps subtils de l’individu ayant fauté lourdement, s’ensuivront inéluctablement (dans un futur proche ou lointain) une ou plusieurs existences difficiles avec des dettes à régler qui se traduiront par des échecs répétés, des maladies de toutes sortes, des accidents, ou des apparentes injustices etc.

Ce n’est pas le fruit du hasard, et il ne faut pas se réjouir de cela, mais chercher en profondeur ce qui « cloche » dans votre existence et réparer ses erreurs et les dommages causés à autrui.

Religion et karma

Évidemment à ce sujet l’église a menti, et induit en erreurs des millions de dévots sincères en retirant le principe de la réincarnation de ses dogmes. Visitez la cathédrale de Chartes vous pourrez y trouver la roue des 12 signes du zodiaque !

Dans les temps préchrétiens la Loi de réincarnation était acceptée et enseignée. D’ailleurs l’expression « qui sème, récolte » est encore imprimée dans le subconscient collectif et au plus profond de tous, et de manière inavouée chacun ressent la Véracité de cette expression de sa Conscience Supérieure.

En bref, la personne sait quand il  ou elle commet une erreur ou une faute qui va à l’encontre du Bien !